Allergens Controlled

Agir_Allergies #Allergies de contact : la #méthylisothiazolinone > Un article de JF.Fontaine @eassafe_contact à lire ici>… https://t.co/wkSmXl9HHA
Agir_Allergies RT @virginiecatala: Le vrai problème est que la France ne finance pas la R&D des traitements de demain ... qui eux seront efficaces... A q…
Agir_Allergies RT @NotreTemps: #Allergies: Plusieurs associations ont publié un communiqué commun déplorant une "véritable catastrophe pour les patients e…
Agir_Allergies #CFA2018: La communauté #allergologique se mobilise pour garantir l'accès aux traitements de #désensibilisation https://t.co/HM9NVF7LS3
Agir_Allergies #Allergies: 7 #remèdes naturels et conseils pour se protéger des #pollens soumis à des #allergologues https://t.co/93cIk2oM4i
Agir_Allergies RT @RvMasson: #cfa2018 : Marie-Noelle CREPY = dermatite atopique : faut il tester ? https://t.co/1L4RKbw7Pu
Agir_Allergies RT @SYFAL_allergies: #CFA2018 90% des allergiques à la pénicilline ne le sont pas. Il faut prouver l'allergie. https://t.co/cEF19Faz45
Agir_Allergies RT @Mad_Epstein: #CFA2018 Pr Demoly efficacité des biothérapies dans les rhino sinusites chroniques https://t.co/PjoKdZrqSI
Agir_Allergies RT @SYFAL_allergies: #CFA2018 : la communauté allergologique déterminée à permettre l’accès des patients allergiques aux traitements de dé…
Agir_Allergies #Allergies et #vaccins obligatoires : peut-on vacciner les #enfants #allergiques ?> une question abordée au #CFA2018 https://t.co/r2cuSGccR5
Agir_Allergies RT @Mad_Epstein: #CFA2018 Pr Calderon. La désensibilisation : prototype de la médecine de précision https://t.co/poPKQrSCYK
Agir_Allergies Risque très élevé d'#allergie aux #pollens en Île-de-France https://t.co/uVdEJoy37A
Agir_Allergies RT @StentCare: VIDEO - 🇧🇪 Les enfants et adolescents de + en + allergiques. En Belgique, un adolescent (12-18 ans) sur dix prend des #antih
French English German Italian Portuguese Russian Spanish

L'allergie : c'est quoi?

L'allergie est une réaction anormale de l'organisme vis-à-vis d'antigènes environnementaux par la production d'anticorps (IgE). Les principaux éléments de l'environnement humain entraînant cette réaction sont les acariens, les poils d'animaux, les pollens, les moisissures, les aliments, les médicaments, certains produits chimiques tel que : nickel, parfums, colles.

Les réactions allergiques vont du simple éternuement jusqu'au choc anaphylactique qui peut mettre la vie en danger , en passant, par exemple, par la crise d'asthme ou d'urticaire.

L'allergie est un dysfonctionnement immunitaire commun qui s'exprime au niveau de la peau ou des muqueuses, qui déclenche des réactions avec les allergènes que l'on respire (ou aéro-allergènes), les aliments que l'on absorbe, le venin qu'injecte la guêpe, le médicament administré par n'importe quelle voie.

Une fois le processus allergique engagé, apparaît une amplification par des réactions en cascade qui conduiront à un processus inflammatoire chronique dans lequel de nombreuses cellules et médiateurs chimiques sont impliqués. Pour chaque manifestation de l'allergie, plus le traitement est instauré précocement, moins le risque de voir s'installer un processus inflammatoire chronique sera important.

 

 

Quels sont les allergènes ?

Les allergènes sont classés en trois familles :

 

  1. Les allergènes aériens : appelés aussi « pneumallergènes ». Il s'agit de substances en suspension dans l'air. Les acariens sont classés dans cette famille, tout comme les pollens, les moisissures ou les poils d'animaux. Pollens et acariens sont responsables de plus des 2/3 des allergies.
  2. Les allergènes chimiques : souvent appelés « de contact », il s'agit essentiellement des divers produits chimiques utilisés dans les parfums, les produits cosmétiques, et dans certains milieux professionnels.
  3. Les allergènes alimentaires : les réactions adverses dues aux aliments sont un phénomène connu depuis longtemps. Hippocrate reconnaissait, dès le Ve siècle avant Jésus-Christ que le lait de vache pouvait causer des troubles digestifs ou de l'urticaire.


Les allergies sont multifactorielles.
La précocité de l'exposition aux allergènes augmente le risque de sensibilisation, l'évolution de la maladie dépendant de la nature des allergènes et de leur concentration dans l'environnement. Mais différents cofacteurs sont susceptibles d'aggraver les sensibilisations ou les symptômes allergiques.