Allergens Controlled

Agir_Allergies #Cosmétiques : la @dgccrf annonce que 8 % des produits analysés n'indiqu* pas la présence d’#allergènes à une teneu… https://t.co/ZOwFV72N1X
Agir_Allergies .@dgccrf : Certains #cosmétiques "trompent le consommateur en indiquant un caractère hypoallergénique" au produit… https://t.co/poDfjzi0RO
Agir_Allergies Produits #cosmétiques des allégations dangereuses pour la #santé selon une étude de la @dgccrfhttps://t.co/afrPreOLkK
Agir_Allergies #Asthme : les gestes d’urgence en cas de crise via le Dr.Guillaume Foulon #pneumologue @AHParis_orghttps://t.co/Y032XHVouE
Agir_Allergies .@L_Arbre_Vert 1ere marque "à anticiper les problèmes d’allergie" grâce au label #Allergènes contrôlés de l’#Arcaahttps://t.co/EWs942aUDv
Agir_Allergies #Asthme : le diagnostic est parfois difficile selon une étude d'@OttawaHospital https://t.co/PZO3ckC5hChttps://t.co/Dyf6zZWdnp
Agir_Allergies Une bonne nouvelle du Dr. Hervé Pegliasco #pneumologue : le nombre d'#asthmatiques cesse enfin d'augmenter. https://t.co/roKRMG4QvQ
Agir_Allergies Pr J.Just : "L'#allergie était considérée comme une #maladie bénigne, elle devient une maladie sévère" #pollutionhttps://t.co/jW0H8wd1BJ
Agir_Allergies RT @inmediatic: Avec les #médecins du collège d'experts de l'#arcaa @Agir_Allergies nous enrichissons #Wikipedia sur l'#allergie https://t.…
Agir_Allergies Quand faire consommer des #cacahuètes aux #enfants pour éviter les #allergies ? via @SciencePost_frhttps://t.co/41e0n4pJgU
Agir_Allergies Certaines #bactéries situées dans nos #poumons ont des effets bénéfiques contre l' #asthme ! https://t.co/kj5P8Tt8tE
Agir_Allergies Des #bactéries ont des effets bénéfiques ou délétères sur l' #asthme via @TechnoScience https://t.co/L6qJ2QKmdA
French English German Italian Portuguese Russian Spanish

L'allergie : c'est quoi?

L'allergie est une réaction anormale de l'organisme vis-à-vis d'antigènes environnementaux par la production d'anticorps (IgE). Les principaux éléments de l'environnement humain entraînant cette réaction sont les acariens, les poils d'animaux, les pollens, les moisissures, les aliments, les médicaments, certains produits chimiques tel que : nickel, parfums, colles.

Les réactions allergiques vont du simple éternuement jusqu'au choc anaphylactique qui peut mettre la vie en danger , en passant, par exemple, par la crise d'asthme ou d'urticaire.

L'allergie est un dysfonctionnement immunitaire commun qui s'exprime au niveau de la peau ou des muqueuses, qui déclenche des réactions avec les allergènes que l'on respire (ou aéro-allergènes), les aliments que l'on absorbe, le venin qu'injecte la guêpe, le médicament administré par n'importe quelle voie.

Une fois le processus allergique engagé, apparaît une amplification par des réactions en cascade qui conduiront à un processus inflammatoire chronique dans lequel de nombreuses cellules et médiateurs chimiques sont impliqués. Pour chaque manifestation de l'allergie, plus le traitement est instauré précocement, moins le risque de voir s'installer un processus inflammatoire chronique sera important.

 

 

Quels sont les allergènes ?

Les allergènes sont classés en trois familles :

 

  1. Les allergènes aériens : appelés aussi « pneumallergènes ». Il s'agit de substances en suspension dans l'air. Les acariens sont classés dans cette famille, tout comme les pollens, les moisissures ou les poils d'animaux. Pollens et acariens sont responsables de plus des 2/3 des allergies.
  2. Les allergènes chimiques : souvent appelés « de contact », il s'agit essentiellement des divers produits chimiques utilisés dans les parfums, les produits cosmétiques, et dans certains milieux professionnels.
  3. Les allergènes alimentaires : les réactions adverses dues aux aliments sont un phénomène connu depuis longtemps. Hippocrate reconnaissait, dès le Ve siècle avant Jésus-Christ que le lait de vache pouvait causer des troubles digestifs ou de l'urticaire.


Les allergies sont multifactorielles.
La précocité de l'exposition aux allergènes augmente le risque de sensibilisation, l'évolution de la maladie dépendant de la nature des allergènes et de leur concentration dans l'environnement. Mais différents cofacteurs sont susceptibles d'aggraver les sensibilisations ou les symptômes allergiques.