Allergens Controlled

Agir_Allergies RT @ameli_actu: Emmanuel Gomez présentait ce matin l'application Asthm'Activ dans @prioritesante sur @rfi. A réécouter par ici : https://t.…
Agir_Allergies Pourquoi assiste-t-on à une explosion du nombre des #allergies ? Rep. du Dr Sophie Silcret-Grieu, #allergologuehttps://t.co/UDF50Z3OVQ
Agir_Allergies La période difficile a commencé pour les personnes #allergiques aux #pollens https://t.co/SH6PRY5DFp #allergiehttps://t.co/W0s7mF66HS
Agir_Allergies #Cosmétiques : la @dgccrf annonce que 8 % des produits analysés n'indiqu* pas la présence d’#allergènes à une teneu… https://t.co/ZOwFV72N1X
Agir_Allergies .@dgccrf : Certains #cosmétiques "trompent le consommateur en indiquant un caractère hypoallergénique" au produit… https://t.co/poDfjzi0RO
Agir_Allergies Produits #cosmétiques des allégations dangereuses pour la #santé selon une étude de la @dgccrfhttps://t.co/afrPreOLkK
French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Les acariens : l'allergie aux acariens

  • Qui sont-ils ?

Ce sont des araignées microscopiques ( 200 à 600 µm) dans la classe des arachnides. Comme les caractéristiques de cette classe, ils possèdent 4 paires de pattes articulées. Les femelles ont une taille plus volumineuse que les mâles.

Il existe plus de 50 000 variétés d'acariens sur la terre. Leur vie est brève mais ils se reproduisent à grande vitesse. Un matelas peut contenir près de 2 millions d'acariens et on peut trouver jusqu'à 2000 acariens par gramme de poussière.

 

  • Où trouve-t-on les acariens ?

Les acariens vivent et se reproduisent dans des milieux chauds ( 25°C) et humides (+ de 50% d'humidité relative). Ainsi on les retrouve dans les régions humides du globe, mais aussi sous les climats tempérés à l'intérieur des maisons, dans la poussière de maison, les meubles capitonnés, la literie, les rideaux, les tapis, les draps.

 

  • Existe-t-il une période pour l'allergie aux acariens ?

Les allergies aux acariens sont dites allergies perannuelles , elles se manifestent tout au long de l'année. Cependant, il existe des périodes de l'année où les symptômes sont plus importants.

Au début de l'automne, nos environnements sont plus confinés : nous ouvrons moins nos fenêtres, nous mettons en route les circuits de chauffage, la température et l'humidité ambiantes augmentent. Tous ces éléments réunis favorisent la prolifération des acariens et les symptômes peuvent être plus importants.

 

  • Important à savoir

Les acariens se nourrissent de cheveux, d'ongles, de poils d'animaux et de squames humaines (microparticules dont notre corps se sépare un peu partout chaque jour).

La taille d'un acarien varie de 170 à 500 µm, ce ne sont pas les acariens en eux-mêmes qui provoquent les allergies, mais des protéines issues de leurs déjections et secrétions. La taille de ces protéines est de l'ordre de 0,3µm. D'où la nécessité de filtres HEPA permettant ce niveau de rétention.

L'allergène majeur est le « der p1 » - nom de code de l'allergène, protéine retrouvée essentiellement dans les fèces d'un poids moléculaire de 25 Kdalton.

Seules quelques espèces sont responsables des allergies.
Les Dermatophagoïdes pteronyssinus et les Dermatophagoïdes farinae sont les acariens les plus répandus dans nos foyers. Ils appartiennent à la famille de Pyroglyphidae (ou acariens domestiques). Les espèces suivantes sont moins fréquemment rencontrées :

>> Blomia tropicalis ( acarien prépondérant dans les zones tropicales)

>> Acarus siro

>> Tyrophagus putrescentiae