Allergens Controlled

Agir_Allergies Jogging et pollution : pourquoi cela peut-il être dangereux ? https://t.co/rPpMBjH3TR #air #pollution #qualitedelair #jogging
3hRépondreRetweetFavoris
Agir_Allergies Pollution de l'air : quels effets sur la santé ? https://t.co/OlWLDlBKXe #air #qualitedelair #pollution
4hRépondreRetweetFavoris
Agir_Allergies La pneumonie cause le décès de 15% d’enfants de moins de 5 ans dans le monde, selon un pédiatre… https://t.co/Nt9m8wXx9a
4hRépondreRetweetFavoris
Agir_Allergies Oedème de Quincke: Les symptômes qui doivent alerter https://t.co/hdlCZ7NmR0 #allergies
5hRépondreRetweetFavoris
Agir_Allergies Écotaxe : vers une taxation pour tous les véhicules https://t.co/pPTRvXuhAj #air #pollution #ecotaxe
5hRépondreRetweetFavoris
Agir_Allergies L'alerte des enseignants sur la présence d'amiante dans les établissements scolaires https://t.co/abqyero7c8 #airhttps://t.co/sZWGdm3W2b
5hRépondreRetweetFavoris
Agir_Allergies Reduire la pollution c'est bon pour la santé et pour l'économie... https://t.co/5Jbp5j1uxu #air #qualitedelair #pollution
5hRépondreRetweetFavoris
Agir_Allergies Les allergies augmentent avec le réchauffement climatique https://t.co/GfG7ryQqEX #allergies #rechauffementclimatique
6hRépondreRetweetFavoris
Agir_Allergies Réduction de 35% d’ici à 2030 des émissions de CO2 des voitures neuves par rapport à 2021 https://t.co/RB6Q5FvnbB #air #qualitedelair
Agir_Allergies Les bâtiments neufs devront « stocker du carbone » et maintenir la qualité d’air intérieur https://t.co/EIkOFNmYOx #air #qualitedelair
Agir_Allergies Allergies alimentaires: Un nouveau traitement d'immunothérapie à l'essai au CHUS https://t.co/kqLcZCnAwd @allergies @allergiealimentaire
Agir_Allergies Un tribunal ordonne une interdiction du diesel à Berlin https://t.co/9Dfn36wZgK #air #qualitedelair #pollution
Agir_Allergies Qualité de l’air : les poussières générées dans les carrières posent question. Les résultats ont été présentés ces… https://t.co/CFV424EekM
Agir_Allergies Fin des 4ème assises de l’Ademe hier https://t.co/BkAPxqeZzC
Agir_Allergies L’air trop pollué du continent européen https://t.co/FV7fDjfU6W #air #qualitedelair #pollution
Agir_Allergies Pollution de l'air en ville : est-on plus exposé en voiture ou à vélo ? https://t.co/hq7AO5hIyU #air #pollution #qualitedelair
Agir_Allergies Santé. Cancer de la bouche : risque accru avec la pollution de l'air https://t.co/3BohchxJaS #air #pollution #qualitedelair #cancer
Agir_Allergies Qualité de l'air : 15 territoires métropoles s'engagent à déployer des zones à faibles émissions d'ici à 2020 #airhttps://t.co/hxN8CY0aCA
French English German Italian Portuguese Russian Spanish

L'allergie aux cosmétiques

Votre médecin allergologue va essayer de vous conseiller mais il le fera en son nom propre, sans encore pouvoir se référer aux orientations préventives recommandées par sa communauté médicale dans le cas où aucun travail scientifique n'aura été consensuel et finalisé sur le thème de votre question, et c'est encore le cas pour les cosmétiques et produits d'hygiène courante.

Le site de l'ARCAA a comme base line « une parole experte et responsable pour les sujets allergiques ».

Vous l'avez compris, la communauté de médecins allergologues s'est mobilisée pour une réponse scientifique et collective aux interrogations des patients allergiques.

A ce jour, nous pouvons répondre dans le domaine des lessiviels (produits de nettoyage) et des fibres textiles traitées anti-acarien.

Nous sommes en réflexion et pourparler dans le domaine d'autres produits (exemple des peintures) qui peuvent concerner le bien-être et la santé des patients allergiques.

Cette démarche d'approbation nécessite la rédaction d'un référentiel par un collectif de médecins allergologues de terrain, document devant être supervisé par référent hospitalo-universitaire pour validation.

Concernant les produits d'hygiène et cosmétiques, ce référentiel est en cours de validation, et permettra l'analyse de gammes de cosmétiques et l'information du public client par un étiquetage «approuvé par les médecins allergologues de l'ARCAA ». Les autres médecins allergologues seront alors plus à même de prodiguer des recommandations à partir de cette information.

Un conseil peut être toutefois donné au préalable : une substance ne devient sensibilisante chez un individu qu'après plusieurs utilisations, et nous avons connaissance de toutes les substances ayant fait l'objet de publications internationales sur leur caractère sensibilisant.

En conséquence : il ne faut jamais exclure de cause allergique un produit utilisé depuis plusieurs années sans réaction cutanée, et en cas de suspicion consulter un praticien pratiquant les tests allergologiques de contact qui permettra le diagnostic de responsabilité d'un ingrédient en vue de son éviction.

Nous vous remercions de votre confiance et espérons revenir dans les meilleurs délais pour répondre à votre interrogation.L'Equipe allergènes contrôlés.